Tag Archive: AAF


Logo_X2 Pro

Pour célébrer l’arrivée de la dernière version de son logiciel d’export audio X2Pro, Marquis Broadcast l’offre à 50% de son prix normal. Incontournable, et malheureusement sans concurrent à l’heure actuelle, X2Pro audio résout élégamment le problème du passage d’un univers sans pistes son comme FCPX à celui des outils de postproduction audio comme ProTools, LogicX et Pyramix.

C’est le moment ou jamais de mettre cet outil dans votre boîte à applis, tant il est vrai que nous ne savons pas ce qu’Apple nous prépare comme évolution dans les fonctions audio de FCPX et que nous sommes nombreux à vouloir maîtriser la qualité finale de nos mixages en les confiant aux oreilles aiguisées des ingés son.

L’offre est valable jusqu’au 25/10 et il faut signaler aussi que l’upgrade de la version LE vers la version Pro Audio Convert coûte pendant la même période 1/3 du prix habituel. Tout ça se trouve sur l’App Store.

No news ?

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles !

Après un long silence dû à un mélange détonnant d’excès de travail puis d’excès de vacances, je vais essayer de confirmer l’adage avec une paire de news :

logo

Au rayon des accessoires nous sommes tous à la recherche du Graal en matière de station qui nous permette d’accueillir nos vieux disques, qu’il soient FW800, e-SATA ou USB2, en plus de multiplier les ports Thunderbolt, voire de nous fournir aussi des entrées/sorties son ou HDMI.

Après Belkin et d’autres, voici donc Thunderbolt Station, le produit proposé par CalDigit, plus connu jusqu’ici pour ses disques durs et petits stockages RAID. Les esprits chagrins me feront remarquer que le produit existe depuis novembre 2013… oui, mais maintenant il est disponible !

TS-01

La station propose 3 ports USB 3.0, entrées et sorties audio, une sortie HDMI, et un port Gigabit Ethernet, en plus des deux ports Thunderbolt. Le tout est abrité par un solide boîtier tout alu aux dimensions et poids modestes : 17.4cm(L) x 8cm(W) x 2.6cm(H), pour 0.4 kg, la taille d’un livre de poche, autrement dit très pratique pour ceux qui sont toujours en balade.

TS-02

Pour un prix équivalent à la station Belkin, environ 200 euros, l’avantage du produit Caldigit réside dans le port HDMI en plus et surtout dans la capacité à alimenter des périphériques tels que Superdrive ou disques externes via les ports USB. De plus il est compatible Mac et PC.

 

Au rayon des bonnes nouvelles, signalons la sortie de la version Beta de Lightworks pour Mac, très attendue depuis…oh, bien deux ans…

images

Lightworks c’est un des pionniers du montage linéaire, apparu dans la même période que Avid et EMC. Outils de prédilection des monteurs films car en plus d’avoir une interface hautement configurable, il est doté d’une console directement inspirée des tables 35 de montage Steenbeck et autres. Un outil rapide et efficace, et aussi novateur. Je me souviens avoir utilisé une station reliée à 4 lecteurs Betacam qui pouvait digitaliser 4 flux en même temps, une performance qu’aucun système n’a jamais égalée depuis. (Bon d’accord, la digit de bandes c’est un peu passé de mode…mais pas complètement inutile quand on a des archives…)

Après plusieurs mésaventures commerciales, Lightworks fut racheté pour le dollar symbolique par Editshare et le développement a depuis continué, quand bien même il n’est pas une priorité du fabricant de serveurs. Windows, Linux et maintenant Mac, le logiciel est en téléchargement ici. Avec le méconnu Edius de Grass Valley, c’est la plateforme la plus ouverte du marché :

feature_formats

Une version gratuite permet de se familiariser avec Lightworks dans les mêmes formats que la version Pro et ses limitations se situent surtout au niveau des possibilités d’export, et d’interfaces (pas de carte I/O).

Comparison_B

Pour 215 euros, la version Pro comprend le support I/O, la stereoscopie, à peu près tous les formats d’export souhaités, y compris le mxf, et les AAF et OMF pour l’audio (hello Apple ?).

Comparison_A

Et pour 55 euros de plus on accède au monde Avid avec la license du codec DNXHD !

Un produit très pro donc, dont l’interface apperçue l’an passé à l’IBC a encore évolué :

Interface Lightworks

Bien que ce soit une version Beta, l’interface est parametrable (hello Apple ?) :

feature_customisable

Et si Lightworks cède à la mode du gris sombre, c’est aussi pour proposer des pistes de couleurs faciles à identifier d’un coup d’oeil :

61aca5ef49bff2f9be565298d6b5c855_XL

Une des forces du système a toujours été le Trim, qui dans cette version encore propose des options dont on peut  rêver sur FCPX, comme le trim multipiste asymétrique (disponible aussi sur Avid).

Screen Shot 2014-06-10 at 07.40.24

La campagne de Lightworks pour Mac est en route et le public visé est celui qui encore hésite entre la remise question imposée par FCPX ou une évolution plus douce vers Première. Mais ici l’acheteur paie son logiciel une fois pour toutes (il y a aussi une possibilité de louer à la semaine ou au mois, mais avec d’autres prix que ceux d’Adobe…). Pas dépourvue d’humour non plus, la campagne reprend des symboles chers aux amoureux de fcp7 :

Screen Shot 2014-06-10 at 07.43.38

Mais ne nous y trompons pas, cette campagne et ce lancement sont sérieux, au point qu’une batterie de tutoriaux est déjà en place pour ceux qui veulent se mettre au logiciel.

Screen Shot 2014-06-10 at 07.43.51

Dernière précision, si la console unique à ce système est encore vendue (2330 euros) bien trop chère (même si d’excellente facture), elle n’est pas indispensable pour piloter le logiciel, et un clavier dédié bien plus abordable est aussi proposé (115 euros).

Lightworks_Conso_4fc22708b3c29Keyboard_530741cc7e250Alors, on l’essaie ?