Tag Archive: MXF


No news ?

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles !

Après un long silence dû à un mélange détonnant d’excès de travail puis d’excès de vacances, je vais essayer de confirmer l’adage avec une paire de news :

logo

Au rayon des accessoires nous sommes tous à la recherche du Graal en matière de station qui nous permette d’accueillir nos vieux disques, qu’il soient FW800, e-SATA ou USB2, en plus de multiplier les ports Thunderbolt, voire de nous fournir aussi des entrées/sorties son ou HDMI.

Après Belkin et d’autres, voici donc Thunderbolt Station, le produit proposé par CalDigit, plus connu jusqu’ici pour ses disques durs et petits stockages RAID. Les esprits chagrins me feront remarquer que le produit existe depuis novembre 2013… oui, mais maintenant il est disponible !

TS-01

La station propose 3 ports USB 3.0, entrées et sorties audio, une sortie HDMI, et un port Gigabit Ethernet, en plus des deux ports Thunderbolt. Le tout est abrité par un solide boîtier tout alu aux dimensions et poids modestes : 17.4cm(L) x 8cm(W) x 2.6cm(H), pour 0.4 kg, la taille d’un livre de poche, autrement dit très pratique pour ceux qui sont toujours en balade.

TS-02

Pour un prix équivalent à la station Belkin, environ 200 euros, l’avantage du produit Caldigit réside dans le port HDMI en plus et surtout dans la capacité à alimenter des périphériques tels que Superdrive ou disques externes via les ports USB. De plus il est compatible Mac et PC.

 

Au rayon des bonnes nouvelles, signalons la sortie de la version Beta de Lightworks pour Mac, très attendue depuis…oh, bien deux ans…

images

Lightworks c’est un des pionniers du montage linéaire, apparu dans la même période que Avid et EMC. Outils de prédilection des monteurs films car en plus d’avoir une interface hautement configurable, il est doté d’une console directement inspirée des tables 35 de montage Steenbeck et autres. Un outil rapide et efficace, et aussi novateur. Je me souviens avoir utilisé une station reliée à 4 lecteurs Betacam qui pouvait digitaliser 4 flux en même temps, une performance qu’aucun système n’a jamais égalée depuis. (Bon d’accord, la digit de bandes c’est un peu passé de mode…mais pas complètement inutile quand on a des archives…)

Après plusieurs mésaventures commerciales, Lightworks fut racheté pour le dollar symbolique par Editshare et le développement a depuis continué, quand bien même il n’est pas une priorité du fabricant de serveurs. Windows, Linux et maintenant Mac, le logiciel est en téléchargement ici. Avec le méconnu Edius de Grass Valley, c’est la plateforme la plus ouverte du marché :

feature_formats

Une version gratuite permet de se familiariser avec Lightworks dans les mêmes formats que la version Pro et ses limitations se situent surtout au niveau des possibilités d’export, et d’interfaces (pas de carte I/O).

Comparison_B

Pour 215 euros, la version Pro comprend le support I/O, la stereoscopie, à peu près tous les formats d’export souhaités, y compris le mxf, et les AAF et OMF pour l’audio (hello Apple ?).

Comparison_A

Et pour 55 euros de plus on accède au monde Avid avec la license du codec DNXHD !

Un produit très pro donc, dont l’interface apperçue l’an passé à l’IBC a encore évolué :

Interface Lightworks

Bien que ce soit une version Beta, l’interface est parametrable (hello Apple ?) :

feature_customisable

Et si Lightworks cède à la mode du gris sombre, c’est aussi pour proposer des pistes de couleurs faciles à identifier d’un coup d’oeil :

61aca5ef49bff2f9be565298d6b5c855_XL

Une des forces du système a toujours été le Trim, qui dans cette version encore propose des options dont on peut  rêver sur FCPX, comme le trim multipiste asymétrique (disponible aussi sur Avid).

Screen Shot 2014-06-10 at 07.40.24

La campagne de Lightworks pour Mac est en route et le public visé est celui qui encore hésite entre la remise question imposée par FCPX ou une évolution plus douce vers Première. Mais ici l’acheteur paie son logiciel une fois pour toutes (il y a aussi une possibilité de louer à la semaine ou au mois, mais avec d’autres prix que ceux d’Adobe…). Pas dépourvue d’humour non plus, la campagne reprend des symboles chers aux amoureux de fcp7 :

Screen Shot 2014-06-10 at 07.43.38

Mais ne nous y trompons pas, cette campagne et ce lancement sont sérieux, au point qu’une batterie de tutoriaux est déjà en place pour ceux qui veulent se mettre au logiciel.

Screen Shot 2014-06-10 at 07.43.51

Dernière précision, si la console unique à ce système est encore vendue (2330 euros) bien trop chère (même si d’excellente facture), elle n’est pas indispensable pour piloter le logiciel, et un clavier dédié bien plus abordable est aussi proposé (115 euros).

Lightworks_Conso_4fc22708b3c29Keyboard_530741cc7e250Alors, on l’essaie ?

Faute de temps je n’ai pas changé le look assez basique de ce blog depuis belle lurette…

mais aujourd’hui j’ai décidé d’enrichir un peu le contenu avec une nouvelle catégorie – Presse – qui relaiera les communiqués de presse que je trouve ça et là sur le web, ou qu’on me communiquera. Pour plus de clarté le contenu des communiqués apparaîtra en italiques alors que mes propres mots resteront eux droits, comme d’habitude.

La communication qui inaugure cette catégorie nous vient d’Active Circle, le spécialiste français de l’archivage vidéo qui s’allie avec MOG Technologies, les portugais spécialistes du MXF :

MOG Technologies choisit Active Circle

Une solution globale de gestion des contenus média, de l’acquisition à l’archive.

Maia (Portugal), le 8 janvier  2014 – MOG technologies, le fournisseur global de solutions centralisées d’acquisition de contenu vidéo et d’outils de développement MXF a annoncé aujourd’hui un partenariat avec le spécialiste des solutions d’archivage Active Circle.

L’évolution des attentes des clients combinée à l’augmentation massive des besoins de distribution de contenu et d’archivage, conduit à intégrer des systèmes complets pour répondre aux besoins métiers, de l’acquisition (ingest) à la gestion de contenu et à la publication en passant par la gestion des opérations d’archivage.

En s’associant à Active Circle, MOG augmente la compétitivité de son offre en ajoutant des fonctionnalités d’archivage à sa solution de gestion centralisée de l’acquisition. Avec ce partenariat, MOG simplifie les architectures et les processus de ses clients, et se donne la possibilité de traiter les projets qui comporteraient un besoin d’archivage chez tout acteur du broadcast, de la chaîne locale au grand groupe de diffusion qui gère des milliers d’heures de contenu.

L’intégration des deux systèmes apporte les bénéfices principaux suivants:
Workflow intégré de l’acquisition à la livraison complété par une fonctionnalité de stockage hiérarchique (HSM)
Architecture modulaire et optimisée
Continuité d’accès aux données et garantie de protection des données
Accès rapide aux contenus
Gestion du cycle de vie complet des media et de leur stockage incluant les étapes de stockage online, nearline et offline
Possibilité de gérer efficacement des workflows de différentes résolutions sur différents supports de stockage, pour optimiser les coûts de stockage en fonction des contraintes des différentes phases de production
Possibilité d’utiliser des Proxy basse résolution des fichiers archivés pour la prévisualisation et l’édition non linéaire, la haute résolution étant utilisée uniquement pour les phases de finition et de livraison
Enrichissement des métadonnées des objets archivés pour aider à l’indentification et la réutilisation des assets
Mécanisme de recherche puissant facilitant l’identification et la réutilisation des contenus

Les architectures des deux solutions sont complètement modulaires, ce qui permet de s’adapter à chaque environnement et à chaque workflow.

« Nous intégrons l’excellente performance de la solution d’acquisition centralisée mxfSPEEDRAIL avec l’efficacité de la technologie Active Circle » déclare Rui Pereira, COO de MOG Technologies. « En combinant les deux technologies nous maximisons les capacités de distribution de contenu digital tout en assurant sa préservation. »

Avec l’intégration de mxfSPEEDRAIL et Active Circle, les clients vont pouvoir tirer parti de la solution d’Ingest la plus innovante couplée avec une solution robuste pour stocker, préserver et accéder à de grands volumes de contenu média.

©Active Circle

©Active Circle

A PROPOS DE MOG
En se basant sur des standards ouverts et les dernières technologies, MOG s’est imposé sur le marché en tant que fournisseur global pour les solutions centralisées d’acquisition vidéo et pour les outils de développement MXF. Depuis une décennie MOG aide ses clients du secteur Media & Entertainment à migrer vers les environnements numériques et à augmenter les performances de leurs processus, en leur fournissant des solutions qui assurent  l’interopérabilité entre les systèmes et les formats. Pour en savoir plus visitez www.mog-technologies.com

A PROPOS D’ACTIVE CIRCLE
Active Circle fournit des solutions logicielles pour stocker, préserver et partager de grands ensembles de données dans les secteurs Média, Scientifique et Image. La vision d’Active Circle va au-delà des simples solutions ‘scale-out’ spécialisées dans les grands volumes de données. Les logiciels Active Circle sont orientés métier : ils proposent des optimisations et des interfaces utilisateurs adaptées aux contenus. Ils s’intègrent aux applications pour simplifier les processus et pour leur fournir un espace illimité pour stocker, archiver et partager les données.
Pour plus d’informations visitez www.active-circle.com  

…et de 10.0.7 !

Screen Shot 2012-12-06 at 8.56.32 PM

Surprise aujourd’hui à l’annonce de la sortie de la version 10.0.7 de FCPX, quelques semaines après la 10.0.6 dont je vous ai déjà tant parlé (et je n’ai d’ailleurs pas fini…). Très bonne surprise donc, même si les esprits chagrins diront que c’est une « bug fixes » seulement, et un peu vite d’ailleurs…

Parcequ’à y regarder de plus près, il y a une ligne dans l’App store qui devrait retenir l’attention de plus d’un monteur:

Screenshot 12:6:12 9:02 PM

Pardon ? Je vais pouvoir commencer à monter avant la fin de l’ingest de mes rushes MXF ?

Woah !

Je suis plutôt patient de nature mais pour avoir beaucoup travaillé sur des productions où le temps était compté, genre évènement sportif ou concert suivi d’une diffusion quelques heures après la fin, et dans un contexte où un EVS ne fait pas tout, je suis très content de voir ce genre de fonctionnalité faire partie de FCPX. Décidément Apple fait tout pour que ce logiciel soit le plus rapide et le jour où certaines prods s’en rendront compte il y a à parier que FCPX fera partie des workflows.

Bon à part ça si vous updatez (c’est pas français ça…) n’oubliez pas de sauvegarder votre version 10.0.6 selon les bonnes manières :

Screen Shot 2012-12-06 at 8.26.47 PM

Dans le menu Applications sélectionnez la version actuelle

Screen Shot 2012-12-06 at 8.27.06 PM

Puis click-droit ou ctrl-click pour choisir « Compress Final Cut Pro.app »

Screen Shot 2012-12-06 at 8.27.44 PM

FCPX pèse quand même 2,4 GB donc faut avoir un peu de patience…

Screen Shot 2012-12-06 at 8.27.49 PM

Mettez cette version zippée au frais et lancez l’update par l’App Store.

Et comme d’habitude : il est recommandé de ne pas être au milieu d’un projet lorsque l’on fait un update.  Ceci dit dans le cas preesent il semblerait que la 10.0.7 n’exige pas de mise à jour des Projets et des Events (je n’ai pas encore essayé).

Sinon sachez encore que Compressor et Motion font aussi l’objet d’un update mineur.

X2Pro dont je vous ai déjà parlé ici et ici annonce aujourd’hui l’update 2.1 compatible avec FCPX 10.0.6 ! Je l’ai déjà dit mais je le répète : avec le soutien solide de développeurs comme Marquis technologies ou Hamburg Pro Media, FCPX est d’ors et déjà un logiciel Pro. Je vous parle de MXF tout prochainement, à moins que je fasse d’abord un petit papier sur la 10.0.6. Le weekend va être chargé !