Tag Archive: Noise Industries


Time Code !

coremelt-logo-small

Après la fenêtre TC de Noise Industries, CoreMelt nous offre la possibilité d’afficher le timecode à l’image. Le plugin que l’on peut télécharger gratuitement ici permet d’afficher soit TC source, soit TC montage ou les deux.

Screen Shot 2015-05-27 at 20.30.57

Screen Shot 2015-05-27 at 20.30.31 Screen Shot 2015-05-27 at 20.30.39

Inutile de dire que cette fonction devrait depuis longtemps faire partie du logiciel FCPX et que c’est un peu triste que ce soient les éditeurs indépendants qui se chargent de palier aux oublis d’Apple.

Screen Shot 2015-05-27 at 20.31.17

Seul inconvénient de l’offre de Coremelt, l’installeur mettra sur votre système un total de 35 plugins gratuits, compatibles Motion 5 et FCPX pour la plupart. Dommage que l’on ne puisse pas choisir dans ce paquet cadeau juste les effets et transitions les plus intéressants. Mais bon, c’est gratuit, on ne va pas cracher dans la soupe, et c’est notre ingé son / client / producteur /etc. qui vont être contents !

Publicités

Workspaces, fenêtres détachables, mémorisation de l’affichage personnalisé ou encore possibilité de colorer les clips en fonction de leur Rôle, nous sommes nombreux à demander à Apple des améliorations de l’interface de Final Cut Pro X.

FxFactory® icon

Noise Industries, l’éditeur de plugins et du gestionnaire FxFactory nous offre aujourd’hui une fenêtre de timecode flottante et ajustable tant en taille qu’en couleur :

Screen Shot 2015-05-03 at 12.12.06

Une fois installée via le gestionnaire de plugins FxFactory, la fenêtre s’active d’un simple click droit sur la fenêtre de timecode de FCPX :

Screen Shot 2015-05-03 at 12.30.19

Tous les ajustements se font via le click droit aussi. Changement de la couleur des chiffres, du fond de la fenêtre, ou fermeture de celle-ci.

Screen Shot 2015-05-03 at 12.30.44

Screen Shot 2015-05-03 at 12.31.05

Simple, efficace et gratuit, que demander de plus ? Peut-être que la couleur change lorsque l’on fait un changement de durée ou de position ? Et qu’en plus le symbole de l’opération s’affiche à droite du TC ?

Screen Shot 2015-05-03 at 12.32.03

Sérieusement, je connais plein de monteurs, réalisateurs ou producteurs qui apprécieront. Pour la petite histoire le produit est fiable et a été testé plus d’un mois avant de sortir officiellement.

Ah et au fait, ça ne tourne que sur les dernières versions de FxFactory et FCPX, donc sous Yosemite (MacOSX 10.2 mini)

Pour ceux qui n’aiment pas trop le nouveau correcteur de couleurs de FCPX et à qui les « roues » de l’ancien filtre manquent, il y a désormais un remplaçant: MOODS de Yanobox.

©yanobox

J’avais déjà parlé des produits de Yanobox ici. Ils ont pour point commun la qualité mais aussi une certaine originalité dans l’interface. Moods n’est pas en reste puisqu’il propose une interface de type H.U.D. Le Head Up Display c’est l’affichage de tous les paramètres de règlage dans l’écran. Du coup on ne quite plus des yeux l’image sur laquelle on travaille. Mais une image vaut mieux que mes mots, alors voici:

©yanobox

Moods c’est un ensemble de six roues avec lesquelles on agit sur différents paramètres de la colorimétrie de l’image:

Desaturate – Silver – Contrast
En déplacement horizontal il change le niveau des noirs
Verticalement c’est la saturation qu’il règle. La combinaison des deux permet d’obtenir des effets de dévelopement sans blanchiment (bleach bypass).
Exposition – Gamma
Horizontalement il controle le niveau de blancs
Les Gammas s’ajustent dans l’axe vertical

3 roues classiques pour les règlages chroma des zones de basses, moyennes et hautes lumières de l’image.

Wash Shadow
Un règlage additionnel qui permet d’ajouter une dominante générale à l’image.
Et si vous avez oublié quelle roue fait quoi, un click vous permet d’afficher le menu d’aide, toujours directement sur l’image! Moods semble donc être d’une grande simplicité et pour débuter il est même équipé de pré-règlages (Presets).
Côté technique, Moods s’adapte aux settings de rendering choisis et va jusqu’au 16 bits dans profondeur de traitement. Il tire totallement partie de la carte graphique ce qui ajoute la vitesse à la simplicité d’utilisation. Tout cela tourne sur le moteur de plugins FxFactory de Noise Industries.  Et s’il est le premier plugin de la marque dédié à FCPX, Moods, comme tous les produits Yanobox, fonctionne aussi dans Motion et dans After Effects.
Et tout ça pour 49 dollars, soit environ 39 euros.