Tag Archive: Thunderbolt


Le communiqué ci-dessous de Sonnet concernant la livraison à nouveau retardée du boîtier Echo 15/15Pro.

Sonnet Echo 15 TB Dock (Front)

Cette fois-ci c’est parce que Sonnet a décidé de le livrer en version Thunderbolt 2 et de le rendre Windows compatible. Deu choix qui ont un sens mais qui malheureusement repoussent à l’été 2014 la livraison probable de ce « super hub » tant attendu.

…………………………………………………………………………….
Following our last Echo 15 and Echo 15 Pro+ Thunderbolt Dock status update, we received very positive feedback and valuable input that confirms these products were designed with the right feature sets. However, there has been an increasingly louder chorus of requests for them to be based on Thunderbolt 2 technology. We carefully considered this input, and, combined with recent clarification of requirements for Windows Thunderbolt compatibility, we have decided to upgrade these products to use Thunderbolt 2 chipsets. Here are the factors we considered in making this decision:

Everybody wants Thunderbolt 2 because it is the latest Thunderbolt technology available! We are listening.

Some workflows require Thunderbolt 2’s 20Gbps bandwidth. With the Echo 15 docks’ multiple options for connecting (internal SATA SSDs, eSATA, USB 3.0, FireWire 800, Gigabit Ethernet), transferring or editing files at full speed across multiple connections can potentially be throttled by the bandwidth of 10Gbps Thunderbolt. Upgrading the Echo docks to Thunderbolt 2 will make them more capable.

Many customers want to place the Echo dock first in the Thunderbolt daisy chain of devices and connect other Thunderbolt 2 devices downstream. When connected to a Thunderbolt 2 host, a Thunderbolt daisy chain can maintain Thunderbolt 2 bandwidth until a 10Gbps Thunderbolt device is connected, at which point all devices (even TB2) connected downstream connect at 10Gbps bandwidth.

Equipping the Echo docks with Thunderbolt 2 will ensure you won’t regret being an early adopter. Sonnet planned on upgrading the Echo docks to feature Thunderbolt 2 in the future, but as development of these products took longer than expected, we reached the point where it made sense to upgrade them now with the latest technology. With the recent shipment of several Thunderbolt 2-to-PCIe card expansion chassis, our knowledge and experience is enabling us to quickly modify the dock design to support Thunderbolt 2.

Windows Thunderbolt compatibility requirements. It was recently clarified that Windows can only support a maximum of two PCIe controllers in one Thunderbolt device. The Echo 15 docks have five controllers (which is how they support so many interfaces and internal drives), and would be fully compatible with Thunderbolt 2-equipped Windows computers only if the docks were also based on Thunderbolt 2.
Moving to Thunderbolt 2 will further impact the release schedule of the Echo 15 docks, placing the new projected ship date in summer 2014. We will provide additional progress updates until the products ship.

At this time we would like to apologize for the additional delay in delivering the Echo 15 Docks and express our thanks for your feedback, patience and encouragement.

Best regards,

The Echo 15 Product Team

Alors que le magasin en ligne suisse d’Apple est encore en mode « recharge », l’Apple Store US est en ligne avec les tarifs des nouveaux MacPros que je vous laisse découvrir. Délai de livraison annoncé : fin décembre !

©Apple2013

©Apple2013

©Apple2013

©Apple2013

©Apple2013

©Apple2013

Mac-Pro_2013_Mac-Pro_2013edA peine la forme du nouveau MacPro connue, un site a publié l’image ci-dessus, nous laissant croire en un futur fait d’empilages  d’accessoires et de câbles emmèlés, tout ça à cause de ce satanné cylindre.

S’il est vrai que le modèle « tour » permettait d’intégrer plusieurs disques durs et cartes Pci dans le même boîtier que la carte mère, il n’est pas moins vrai que dans l’utilisation quotidienne on trouve nombre de disques externes, lecteurs de cartes et autres multiplicateurs de ports USB raccordés au MacPro par autant de câbles. L’image de gauche ne correspond donc pas à la réalité.

La situation de ceux qui investiront dans le nouvel ordi en forme de canette ne ressemblera sans doute pas à l’image de droite non plus, en tout cas pas si les nombreux fabricants d’accessoires suivent l’exemple d’un des plus connus d’entre eux, Sonnet Technologies :

Sonnet Echo 15 TB Dock (Front)

©sonnettech

Présenté dans sa version définitive en septembre lors de l’IBC, le dock Echo 15 Pro de Sonnet se connecte à tout Mac (bientôt PC) via un seul câble Thunderbolt et permet de loger plusieurs périphériques que le MacPro ne peut accueillir:

– un lecteur / graveur de DVD ou Blu Ray

– 1 HD 3.5  » ou 2 HD 2.5″ connectés en SATA

Sonnet Echo 15 TB Dock (Rear)

©sonnettech

mais il sert aussi de multiplicateur de ports ET d’adaptateur, puisqu’il propose :

– 2 ports SATA 6Gb/s

– 4 ports USB 3

– 1 port FW 800

– 1 port Gigabit Ethernet

– des ports audio in et out, dont une entrée en niveau ligne

A noter que chaque port SATA dispose de son propre contrôleur et la répartition des ports USB en face avant et arrière pour plus de flexibilité.

Le dock Echo 15 Pro se décline en 8 versions dont le prix dépend de l’équipement. La version la moins chère, équipée d’un graveur DVD et sans disques durs coûte 399.95 dollars US et si vous voulez le top, c’est 1299 dollars qu’il faudra débourser pour un dock équipé d’un graveur Blu-ray et de 1TB de disques en SSD.

Il ne lui manque en somme qu’un ou 2 ports PCI pour accueillir nos cartes…

Ceux qui à l’annonce du nouveau Mac Pro ont envisagé le pire, ont oublié que chaque nouveau modèle sortant de chez Apple entraîne l’apparition d’accessoires plus ou moins utiles et qu’un ordinateur radicalement nouveau pousse les « équipementiers » à se poser des questions et faire reuve de créativité. Dans le cas de Sonnettech ils nous ont habitué à des solutions professionnelles de bonne qualité et le dock Echo 15 fait partie de celles-ci.

Je ne vais pas vous faire l’analyse de toutes les annonces faites à la conférence des développeurs, d’autres ont fait une spécialité de cet exercice. Ceci dit, la promo faite autour du nouveau Mac Pro était suffisante pour piquer ma curiosité et en faisant un tour un peu élargi sur le site d’Apple, je suis tombé sur ça :

Screen Shot 2013-06-12 at 7.21.25 AM

C’est sur la page FCPX du site et cela confirme ce quasi apparté de Phil Schiller sur FCPX lors de la présentation du Mac Pro à la WWDC. FCPX sera donc optimisé pour les doubles cartes graphiques et un monitoring 4K ! De quoi nous rendre tous impatients même si les ardeurs risquent de se calmer un peu lorsque le prix du Mac Pro sera annoncé…

Nouveaux Drivers Matrox !

Depuis quelques semaines les monteurs équipés de matériel Matrox se demandent quand le constructeur canadien leur livrera des drivers compatibles avec la dernière version de FCPX. Il suffit de parcourir les forums pour se rendre compte que l’impatience monte …

Aujourd’hui Matrox fait une annonce plus qu’intéressante puisqu’il va proposer un driver unifié capable de supporter plusieurs softs de montage comme Avid Media Composer et Adobe CS6 Production Premium pour PC et une compatibilité FCPX 10.0.6 qui sera ajoutée… en janvier 2013 !

Malgré le manque de réactivité c’est tout de même une bonne nouvelle puisqu’auparavant le fait d’installer le driver FCPX empêchait les autres applis de fonctionner. Au point que plus d’un monteur a migré vers d’autres solutions…

Donc si vous faites tourner Première et Avid MC sur PC vous pouvez dès maintenant télécharger le  nouveau driver ici.

Le driver fonctionne apparement sur Matrox MXO2™ et la famille des Matrox MXO2 MAX ainsi que la carte Matrox Mojito™ MAX I/O.

Et pour ceux qui veulent faire tourner FCPX et les autres softs sur Mac avec ce nouveau driver, patience…

Apple a mis en ligne aujourd’hui la nouvelle version de FCPX. Une bonne nouvelle puisqu’elle améliore la stabilité générale (personne ne s’en plaindra), et que les performances et la synchro du multicam seront meilleures elles aussi.

Ajouter à cela une réactivité améliorée pour le monitoring video (c’est vrai que ce n’est pas encore top dans la 10.0.3 mais c’est une beta).

On aurait souhaité plus mais toutes ces améliorations prouvent au moins que le développement se poursuit avec régularité. Reste à tester tout ça ces prochains jours!

Après les annonces de l’IBC nous sommes nombreux à vouloir commander du stockage utilisant la nouvelle connectique Thunderbolt et.. toujours rien à l’horizon, ou si peu, mis à part les RAIDS de Promise Technology.

Larry Jordan, célèbre gourou FCP qui nous avait distillé nombre d’impressions sur FCPx en avant-première, a publié des infos intéressantes sur son blog, dont je vous traduis ici la substance, avec son autorisation.

Trop tôt

En fait Thunderbolt serait sorti trop tôt. La technologie d’Intel requiert plusieurs composants et microprocesseurs pour les contrôleurs et il y a eu pénurie de ces composants. Leur intégration exige de concevoir de nouvelles cartes, un processus qui peut prendre jusq’à six mois.

Tout ça prend de la place

En fait les nouvelles cartes ne rentrent pas dans les boîtiers existants et les fabricants en sont quites pour mettre au point de nouveaux modèles et re parametrer leur chaîne de fabrication.

Apple et Intel à la rescousse

Une fois les problèmes de hardware résolus, il reste à implémenter la partie software. Le SDK (software development kit) necéssaire est arrivé avec du retard chez la plupart des fabricants, et les caractéristiques techniques du standard ont été révisées plusieurs fois. Avec à la clé des amélioratiuons du protocole mais aussi des délais supplémentaires.

De plus, ceux intéressés à lancer de nouveaux produits ont besoin du soutien actif des ingénieurs de Apple et Intel, et ceux-ci étant en nombre limité, il ne leur a pas été possible de toujours répondre en temps et en heure aux multiples requêtes. Résultat, certains manufacturiers sont plus en avance que d’autres.

Et pour compliquer tout cela il semblerait que Cupertino aie donné l’exclusivité à un nombre restreint d’acteurs de ce marché, exclusivité qui devrait arriver à son terme juste au moment du NAB, en Avril.

L’avenir.

Les nouvelles sont plutôt bonnes. Apparement tous les fabricants sont intéressés à développer du Thunderbolt, ce qui veut dire que lorsque finalement leurs produits arriveront sur le marché, ce sera en nombre.

De plus il semblerait que Intel prépare une seconde génération de cartes demandant moins de travail d’intégration; ces cartes offriraient aussi les deux standards: Firewire ET Thunderbolt.

Last but not least, Intel serait en train de travailler sur une liaison optique qui toutefois ne verrait pas le jour avant 2013.

En résumé il va faloir encore être patients mais l’année qui vient devrait être intéressante et ceux qui peuvent attendre auront surement plus de choix d’ici 12 mois.

L’article de Larry Jordan ne parle pas de problèmes d’approvisionnement liés aux innondations récentes en Thailande qui ont pourtant eu des conséquences directes sur les prix des disques durs ces dernières semaines.

Sonnet x 2

Deux nouveaux produits chez Sonnet, un nouveau disque portable F2 et un lecteur de cartes…USB 3.0 seulement.

© sonnet technologies

Commençons par le F2QR, dernière version de la lignée F2, des disques (deux en fait) aux performances remarquables, solides et fiables. La connectique était seulement en eSata jusqu’ici, désormais le F2QR  comprend aussi le FW 800 et l’USB…mais malheureusement pas le Thunderbolt.

© sonnet technologies

La capacité monte à 2To et  il est désormais doté de son propre contrôleur RAID permettant des configurations RAID 0, RAID 1 et JBOD selon vos besoins. Le changement de config se fait par un logiciel fourni avec le disque, application qui signale aussi les problèmes de santé des disques en configuration RAID 1.

L’alimentation, comme sur les modèles précedents, se fait soit par un port firewire du Mac, soit par alimentation externe, ou encore, lorsqu’il est utilisé avec le lecteur de cartes Qio, par le connecteur 12v de celui-ci.

© sonnet technologies

Les dimensions sont toujours les mêmes et permettent de poser le disque sur un QIO qui a exactement la même taille, et, petit plus, il est même doté d’un slot Kensington pour y passer un câble antivol. Il faut dire qu’à plus de 560 dollars il pourrait bien tenter quelqu’un…

Un produit qui ne tentera pas les possesseurs de Mac est le DiO Pro Media Reader. En effet celui-ci n’est doté que de l’USB 3.0, qui ne figure pas sur les machines d’Apple et, vu l’arrivée du Thunderbolt, n’y figurera sans doute jamais.

© sonnet technologies

Ce produit est tout de même « backward compatible » ce qui veut dire que ceux qui le voudraient lire leurs Compact Flash et SD pourraient l’utiliser sur le port USB 2.0 vieillissant de leur MacBook Pro. Peu d’intérêt donc pour ce produit au dessous des 50 dollars mais il n’est pas impossible que Sonnet nous propose bientôt un produit similaire doté du Thunderstorm…

©IBC

Avec un peu (beaucoup) de retard sur tout le monde, j’aimerais vous décrire quelques moments de mon séjour à l’IBC 2011.

J’y suis allé tardivement, les deux derniers jours. Plusieurs avantages à ça: d’autres avaient débroussaillé le terrain, les fabricants avaient tous fait leurs annonces, et avec un peu de chance, il y aurait un peu moins de monde et… plus de chambres d’hôtel disponibles.

Désavantages: toutes les partys des fabricants étaient terminées, les exposants étaient fatigués, bien qu’encore vaillants, et je ratais mon premier Supermeet.

ARCHIVAGE

Cette année j’étais particulièrement à la recherche de solutions d’archivage, tant ce problème devient aigu pour de nombreuses sociétés, grandes et moins grandes. Les produits qui m’ont le plus intéressé répondent aux besoins d’utilisateurs de plusieurs types.

On commence par des solutions pour petits besoins et petits budgets, avec Cache-A, qui propose des produits simples et relativement bon marchés tout intégrés:
Le modèle Prime Cache est une première solution pour individuels ou petites structures, qui vaut autour de 4000 dollars. Pour l’instant sur LTO 4 d’une capacité de 800 Go, Prime Cache gère votre archive, permet de copier un projet sur de multiples bandes et fonctione via une connection Gigabit Ethernet.

© Cache A

Pro Cache, son grand frère, est une solution plus musclée, dotée de 2 lecteurs au format LTO 5 (1500 Go), il comprend aussi une connectique eSata ainsi que PCIe, et 4To de RAID. Son coût est d’environ 8000 dollars.

© Cache A

Malheureusement je n’ai pas pu voir la solution Power Cache a l’air intéressante parce que plus modulaire et donc potentiellement à même de reepondre aux besoins d’archivage d’une plus grosse structure. Pour plus de détails je vous conseil de passer un moment sur le site du fabricant.

Autre acteur dans cette même catégorie,  le logiciel Prestore 4 des Allemands de Archiware. Une suite logicielle plutôt, puisque non seulement il permet l’archivage sur disque avec des solutions tierces, mais aussi du backup façon Time Machine et de la synchronisation de fichiers. Le soft tourne sur Mac, PC et Linux mais aussi, et c’est plus rare, sur Solaris. Je vous conseille un tour du site d’Archiware pour mieux comprendre comment leurs clients utilisent ce puissant outil.

© active circle

Au rayon des systèmes intégrés de plus grande taille, il y a indubitablement Active Circle, une société française qui propose un produit de qualité.

La gamme commence avec l’AML 2X qui comprend un serveur, du stockage disque et une librairie LTO de 24 cassettes LTO 5; cet ensemble, avec une capacité max de 36 To coûte environ 30 000 euros. Son grand frère, l’AML 4X, tourne autour de 40 000 euros pour une capacité de 72 To avec une librairie de 48 LTO 5.

Une interface utilisteur de type web, l’Active Media Explorer, permet facilement la recherche, le visionnement et la sélection des clips archivees que l’on veut restaurer.

© active circle

Ces produits sont pleinement compatibles avec le reste des outils d’Active Circle, et on peut envisager des installations avec des capacités bien plus importantes comme celle du le groupe NRJ, par exemple.

THUNDERBOLT

Contrairement a ce qui a été dit ailleurs, je n’ai pas trouvé que thunderbolt soit aussi omniprésent que cela sur les stands. Il fallait en fait se rendre chez les fabricants attendus, La Cie, Sonnet, Caldigit, Gtech et autres, pour voir des produits prévisibles, disques durs et solutions raid. Gtech va prochainement proposer un raid de 8 gigas très compact mais impossible d’en connaître le prix pour l’instant. Plusieurs stands, dont celui d’AJA, étaient équipés de Raids Thunderbolt de chez Promise.

AJA justement proposait des nouveaux produits, comme le IO XT, interface in out SDI seulement, permettant l’acquisition, le monitoring et la sortie vers un magnetoscope via le port thunderbolt. Son prédécésseur, IO express, a été la première solution tierce à être validée pour Avid,  on peut penser que le IO XT suivra. Quand ce sera fait, 1500 dollars permettront d’envisager un workflow portable de qualité Broadcast, à condition bien sur de disposer aussi d’un moniteur.

© aja

IO XT ne permet pas (pour l’instant) d’envisager la même chose avec FCPx. D’ailleurs les gens d’AJA, comme beaucoup d’autres, n’avaient pas grand chose à dire sur le dernier né d’Apple, faute d’infos de Cupertino. AJA proposait aussi une évolution du populaire Kipro, avec désormais la possibilité d’envisager un tournage multicam avec TC commun.

Blackmagic avait un stand encore plus imposant que leur magnifique mais encombrant (et peu ecologique) catalogue papier. Beaucoup de choses intéressantes, avec bien sûr les solutions d’acquisition via Thunderbolt comme l’Ultrastudio, mais aussi un convertisseur Thunderbolt -> SDI, DVI Extender, pour afficher le contenu de votre écran Mac sur, par exemple, une dalle HD à moins de 700 euros, le SmartView HD. Celui-ci est ultra plat et destiné à être installé dans un mur de régie ou une console.

© blackmagic

© blackmagic

Malgré toutes ces belles innovations, dont une série « Heavy Duty » d’adaptateurs au design aussi solide que beau, toujours pas d’ultrascope pour Mac à l’horizon, un manque inexcusable d’après moi.

Blackmagic ayant fait son beurre avec des solutions cartes I/O pour systèmes FCP basés sur des produits Apple, je suis étonné de les voir se lancer dans les mélangeurs avec les modèles ATEM.

© blackmagic

Seuls leurs convertisseurs et routeurs avaient jusqu’ici pris le chemin des studios, mais vu qu’ils appliquent la même recette  prix agressifs + bonnes fonctionnalités, je ne doute pas qu’ils auront succès.

Parmi les projets pas loin d’aboutir, des adaptateurs Thunderbolt et des lecteurs de cartes sxs multiples (Sonnet) qui intéresseront ceux qui ont besoin de sauvegarder leurs rushes, que ce soit de Ex1 ou de caméras Alexa.

Et puisque l’on parle de solutions DIT, à signaler la mort de Storm de The Foundry. Ne pouvant pas lutter avec le logiciel gratuit désormais proposé par RED, ce soft dont on espérait qu’il gèrerait bientôt les fichiers Alexa disparaît. Dommage. Mais The Foundry intègre quelques éléments de Storm dans son nouveau produit, primé a l IBC, Hiero. Celui-ci est un outil de « clip management » destiné avant tout aux utilisateurs de Nuke et il faut donc se tourner vers Pomfort ou Assimilate (et 3Pc) pour des produits orientés « plateau de tournage ».

© nextodi

Des solutions commencent a émerger pour tous ceux qui ont besoin de sauvegarder leurs rushes enregistrés sur cartes de manière sûre. Nextodi, une société coréene, propose le modèle nvs 2525 qui permet à la fois le backup avec vérification checksum, et la copie sur un disque USB,FW 800 ou eSata. Le format de l’écran de contrôle est de taille timbre poste et bien sûr il est impossible d’appliquer un LUT au signal enregistré. Le produit concerne plus,  à priori, les utilisateurs de Ex1 ou dslr que ceux qui shootent en RED ou Alexa.

Pour ceux-ci il n’existe toujours pas de solution idéale. Les systèmes sont en général faits de MacBook Pros avec des solutions de copie en esata dans le meilleur des cas, et des adaptateurs permettant une relecture sur moniteur Broadcast. Mais ces ensembles sont des paquets de nouilles encombrants et aucune solution intégrée n’existe à çe jour, si ce n’est le très haut de gamme proposé par Codex Digital, pour lequel il faut des budgets Hollywoodiens.

Le stand Sony est toujours un passage obligé pour tout visiteur de l’IBC et cette année, comme toujours, on était pas déçus. J’ai retenu une très belle série de moniteurs oled dont les dalles sont identiques mais la connectique et l’électronique diffère.

© sony

Une gamme affichant des images à tomber par terre, mais à un prix que seuls quelques uns peuvent se permettre aujourd’hui: de 11 000 à 27 000 dollars…

Ma dernière visite, un peu à l’arraché, m’a permis de voir Qtube, solution d’editing via IP, donc « in the cloud », de Quantel. On passe là du concept à la pratique et ça fonctionne plutôt bien puisque la précision est à l’image.

© quantel

La demo permettait de suivre la fabrication de sujets d’actu à partir de rushes situés à Londres, avec intégration d’éléments acquis sur place., le tout étant en suite diffusé depuis les locaux de la chaîne.

Le concept n’est donc plus une musique d’avenir mais bien contemporain, et servira certainement d’argument à ceux qui entrevoient dans des produits comme FCPx une véléité de portage sur sur la plateforme iOS/iPad. Mais à ce jeu c’est peut être Quantel qui aura de l’avance, puisque la marque anglaise propose ses API aux développeurs et qu’au détour d’une brochure on trouve cette photo de Qtube browser:

© quantel

©Sonnettech

Toute nouvelle connectique pose la question de la prérenité de nos accessoires, disques durs, lecteurs de cartes et j’en passe. Apple, entre autres, ne voit pas de problème à supprimer des connecteurs sur ses machines, j’en veux pour preuve la disparition des slots ExpressCard sur les MBP 15″.

Heureusement d’autres fabricants, comme Sonnet, font tout pour que nous puissions encore utilser des « vieilleries » de 3 ou 4 ans d’âge.

Entre donc en scène le tout nouvel adaptateur Thunderbolt, Echo, qui va nous permettre de brancher une pléthore de cartes au format Express Card  3/4 (interface PCI Express):

©Sonnettech

Donc nous pourrons non seulement bénéficier de l’USB 3.0, toujours absent du Mac, mais peut-être aussi profiter d’un deuxième port ExpressCard. Rien dans la litérature de Sonnet ne laisse penser que ce soit impossible. Avec deux ports expresscard on pourra par exemple utiliser un RAID eSata ET une carte I/O de type AJA iO express (compatible Avid) sur un MacBook Pro 17″. De plus cela veut aussi dire que tout ceux qui ont acheté un MBP 15″ retrouveront la possibilité d’utiliser toute une variété de matériel necéssitant une ExpressCard 3/4.

©Sonnettech

Dernier avantage, Echo peut se mettre en bout de chaîne Thunderbolt, après la connection d’un moniteur (à venir) supplémentaire. Unique bémol, le câble Thunderbolt n’est pas fourni, il faut l’acheter…chez Apple.

Le prix? 149.95 US dollars, en pré-commande puisque l’accessoire ne sera pas livrable avant octobre.