Tag Archive: Workflow


CoreMelt-logo

L’éditeur australien des indispensables SliceX ou TrackX propose pendant 3 jours des prix à -30% sur ses plugins, voire jusqu’à -54% sur une suite complète comprennant SliceX, TrackX, DriveX, l’excellent stabilisateur Lock and Load, LutX ainsi que 220 plugins divers.

everything_box

Pour en bénéficier il suffit de se rendre sur le site de CoreMelt puis d’utiliser le code SUM1630.

KeyFlow_Pro

 

Ce vendredi 29 juillet Keyflow Pro fête sa première année et la sortie de la version 1.6.

Ce jour-là, et ce jour-là seulement, il sera possible de l’acheter à moitié prix, c’est-à-dire 149,99 USD au lieu de 300 USD. macbook_v2

Si vous travaillez à plusieurs dans une petite structure et cherchez un logiciel simple de gestion de medias, osez celui-ci. Pour vous faire une idée une version démo est téléchargeable et valable 1 mois.

overview2_v2

Le concept de Bibliothèque existe aussi dans Keyflow Pro et celles-ci peuvent être partagées via le réseau avec les autres utilisateurs.

overview3

Keyflow Pro est fait pour travailler avec FCPX et Malgn Technologies, son éditeur coréen, ne cesse de l’améliorer en y apportant de nouvelles fonctions. L’intégration est déjà assez poussée puisque via le plugin FCPX Agent il est possible d’exporter vers la biliothèque depuis FCPX. Keyflow Pro lit aussi les Archives au format FCPX.

overview4

J’espère avoir le temps de faire un petit article dessus bientôt.

Toutes les images de cet article sont ©KeyFlow Pro/Malgn Technologies

Quantel-logo-93F7C2F065-seeklogo.comQuantel. Un nom prestigieux de notre industrie, un peu comme Bentley dans le monde de la bagnole. Une entreprise britanique qui, il y a plus de 20 ans, révolutionnait le graphisme video en inventant la Paintbox®, puis le compositing avec la famille des Harry® et autre Henry®.

Dans le domaine du montage ce fut EditBox® puis Pablo® et toutes ses déclinaisons. De merveilleux outils de postproduction, chers et performants. Le tout avec des interfaces épurés et parfois originaux voir un peu ésotériques.

Depuis longtemps Quantel a distribué gratuitement le Digital Fact Book, sorte de glossaire de la video numérique. Sous forme papier d’abord, on le trouvait sur son stand à l’IBC ou au NAB. Puis cet indispensable outil de référence fur distribué sous forme de fichier :

Screenshot_27_06_16_20_58

Le contenu était toujours très sobre, un A à Z de la vidéo, avec quelques graphismes ci et là.

IMG_1183

IMG_1182

 

Toujours généreux, Quantel a régulièrement mis à jour ce document de près de 200 pages qui dans son édition de 2015 se voyait doté de renvois hypertexte

Screenshot_27_06_16_21_44

 

Aujourd’hui c’est sur l’iphone que cette bible indispensable débarque, toujours gratuitement. Téléchargeable sur l’Appstore elle se présente comme ça :

IMG_1181

Navigation facile, en vertical comme en horizontal. Elle semble pour l’instant dédiée à l’iPhone seul alors que son contenu serait idéalement lisible sur iPad.

IMG_1176

 

Pourquoi SAM et non pas Quantel ? Eh bien c’est que comme bon nombre de marques haut de gamme, malgré la qualité de ses produits Quantel n’était pas des plus solides et a fini par fusionner par un autre grand de la technologie broadcast britanique : Snell&Willcox, bien connu pour ses convertisseurs et transcodeurs haut de gamme « Alchemist » par exemple.

A eux deux ils forment désormais Snell Advanced Media et on ne peut que les remercier de mettre à notre disposition un tel document, gratuit et désormais facilement portable.

Duck-WitName-200x148

 

Le retour de Automatic Duck sur la scène Final Cut Pro était une bonne nouvelle et après les premiers produits Ximport AE et Media Copy, vendus sous la bannière  Red Giant, voilà que Wes Plate annonce une nouvelle application.

xsend

Xsend Motion est le nom de sa dernière création dont le but est de palier à l’absence, depuis 5 ans déjà, du roundtripping (sent to motion) qui permettait élégament d’envoyer dans Motion des portions de montage directement depuis la timeline de FCP7.

On peut envoyer soit un montage entier via la fonction Share de FCPX, soit une portion de montage, via un compound clip et un export XML. Les clips mais aussi les transitions, les modifications de taille, position, distortion d’image et tous effets appliqués dans FCPX, même les tierce parties, sont exportés vers Motion. (Voir la vidéo ici – en anglais)

Xsend Motion n’a pas la souplesse de la fonction Send to Motion de feu FCP7 et ne la remplace pas complètement, puisque le résultat du travail effectué dans Motion ne se retrouve pas automatiquement dans la timeline FCPX. Il faudra donc passer par un export de Motion et un réimport dans FCPX.

Il faut dire que les changements majeurs de Quicktime vers AV Foundation et de MacOSX sont passés par là et il faudra sans doute attendre encore un peu pour que de telles choses redeviennent possibles (comme la gestion des clips du genre QT Reference).

Pas de prix annoncé et pas de date de sortie, mais ça devrait être pour très bientôt !

Maintenir un blog… ha ! Ce n’est pas l’absence d’idées ou de sujets qui m’empêchent de mettre des petits billets en ligne … mais juste le manque de temps.

Il faut dire que depuis l’IBC de septembre dernier les choses bougent ou plutôt s’accélèrent tant dans le monde de FCPX que dans mes activités professionnelles, me laissant peu d’espace disponible pour en faire le relais ici.

Plutôt que d’essayer de rattraper mon retard, je voudrais donc juste communiquer deux-trois nouvelles qui me paraissent importantes :

Autopost

C’est le post que je veux écrire depuis septembre. Autopost n’est pas (encore) un produit mais une recherche bien avancée dont j’ai trouvé le petit stand dans cet antre des alchmistes de notre industrie qu’est le Hall 8 de l’IBC. C’est là que vous pouvez voir les protos d’écrans 8K (ou plus), les cameras 360 de demain et les casques VR du futur. Il y a toujours quelques stands dont la teneur me dépasse et souvent une ou deux perles rares. Autopost en faisait partie en 2015.

IBC2015-700x250

©Autopost-project.eu

« Deformable surface tracking and alpha matting for the automation of postproduction workflows » s’inscrivait juste sous le nom du produit. Moi quand je vois Postproduction workflow je sais que ça va m’intéresser et j’ai eu rapidement droit à une explication approfondie par… le coordinateur scientifique et technique de ce projet, le Dr. Lutz Goldmann.

Autopost est un projet européen qui se propose de développer de nouveaux algorithmes de tracking et de keying et de les proposer sous forme de plugins et de SDK pour les développeurs d’applications. En bref, des outils du genre Mocha, tracker planaire de haute qualité dont le « moteur » fait tourner les plugins de Coremelt ou Boris entre autres.

Et alors ?

Screen Shot 2016-03-19 at 18.27.13

©Autopost-project.eu

Là ou ce futur plugin excelle, c’est dans le tracking de surfaces molles et en mouvement, comme de la peau et les textiles. Il suffit de regarder la vidéo du tatouage sur leur site pour réaliser l’intérêt de la chose.

Là où les meilleurs softs du jour mettent deux heures pour obtenir un résultat approximatif, Autopost met 10 minutes en tout et pour tout pour tracker la peau et intégrer le tatouage avec toutes les déformations rendant l’effet réaliste

Même si je n’ai pas produit les effets spéciaux du dernier Star Wars, j’ai pas mal d’expérience du tracking avec différents outils pour des programmes télé ou des films plus modestes, et un tel résultat, aussi rapidement, m’a tout simplement bluffé.

La précision est telle qu’elle permet d’envisager de s’attaquer au maquillage numérique,  au vieillissement ou rajeunissement des corps ainsi qu’à la génération de masques très précis pour de l’étalonnage, des domaines que seuls les gros outils et des procédures assez fastidieuses et compliquées permettent d’envisager aujourd’hui. Imaginez cela possible demain dans Motion ou même FCPX directement !

Le projet est très sérieux et les participants vont de l’institut scientifique Fraunhofer à des acteurs connus du monde des effets haut de gamme comme les belges de digitalgraphics ou les allemands de moto ou encore imcube, spécialistes de la 3D. Le programme européen se termine en juin de cette année, il n’y a plus qu’à espérer des retombées rapides dans nos petites mains !

YakYakYak

C’est avec plaisir que j’ai découvert que le site favori des francophones était sorti de sa léthargie. Erwan a de nouveau du temps et de l’énergie pour proposer des articles et résumés video intéressants qui nous permettent à tous d’avancer. Seul bémol à mon avis, le site est un peu lourd depuis la nouvelle version et le rafraîchissement de ses belles pages parfois un peu long, surtout lorsqu’on est à la campagne…

Lumaforge

Le nom ne vous dit peut-être rien, pas encore…

Il s’agit d’un nouvel acteur du monde du stockage partagé qui propose des serveurs très très performants ET optimisés pour FCPX. Déjà impliqués dans la postproduction des premiers longs métrages hollywoodiens montés sur FCPX, les produits Lumaforge suscitent la curiosité des pros et déjà un peu la jalousie de certains de leurs concurrents.

Pourquoi ? Parce que là ou certains vous expliquent que FCPX « ça ne marche pas dans un milieu collaboratif », les Sharestations de Lumaforge apportent un démenti retentissant et très compétitif en termes de prix . Preuves à l’appui avec les premières grosses installations faites…en Europe !

Lire en anglais l’excellent article de Ronny Courtens sur FCP.CO, dont j’espère vous livrer une traduction un de ces jours.

 

 

download_trackx_slicex200

CoreMelt update les plugins Slice X / Track X ainsi que Lock&Load afin de les rendre 100%compatibles avec la dernière version de FCPX. C’est ici et c’est bien entendu gratuit pour ceux qui possèdent déjà une license.

Time Code !

coremelt-logo-small

Après la fenêtre TC de Noise Industries, CoreMelt nous offre la possibilité d’afficher le timecode à l’image. Le plugin que l’on peut télécharger gratuitement ici permet d’afficher soit TC source, soit TC montage ou les deux.

Screen Shot 2015-05-27 at 20.30.57

Screen Shot 2015-05-27 at 20.30.31 Screen Shot 2015-05-27 at 20.30.39

Inutile de dire que cette fonction devrait depuis longtemps faire partie du logiciel FCPX et que c’est un peu triste que ce soient les éditeurs indépendants qui se chargent de palier aux oublis d’Apple.

Screen Shot 2015-05-27 at 20.31.17

Seul inconvénient de l’offre de Coremelt, l’installeur mettra sur votre système un total de 35 plugins gratuits, compatibles Motion 5 et FCPX pour la plupart. Dommage que l’on ne puisse pas choisir dans ce paquet cadeau juste les effets et transitions les plus intéressants. Mais bon, c’est gratuit, on ne va pas cracher dans la soupe, et c’est notre ingé son / client / producteur /etc. qui vont être contents !

Calme plat sur le blog malgré les nouveaux produits ou de nouvelles versions ? Je n’ai tout simplement pas eu le temps de venir ici ces derniers mois, voilà.

Mais, alors que je suis en vacances, un tweet me sort aujourd’hui de ma léthargie.

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, Automatic Duck était la marque d’un californien nommé Wes Plate. Créée en 2001 par Wes et son père, la boîte était rachetée en 2012 par Adobe et ses produits avec.

Ce qui fut une perte pour le monde Final Cut Pro puisque parmi les inventions du bonhomme il y avait des applications permettant de passer de FCP7 à After Effects, d’importer des AAF dans FCP7 ou des passerelles vers Smoke ou Quantel.

Le seul site existant encore aujourd’hui ne contient qu’une sympathique collection de photos de cette époque. Grosse surprise aujourd’hui en lisant sur Tweeter ceci :

Screen Shot 2015-03-12 at 08.38.04

Automatic Duck préparerait donc son retour et est à la recherche de bêta-testeurs pour ses nouveaux produits ! Ceux qui sont intéressés peuvent remplir un formulaire Google docs en attendant la suite.

Duck-WitName-200x148

Le retour du canard mécanique (dont le logo reste innégalé) est confirmé sur le site qui avait servi d’au revoir lors du passage chez Adobe.

Si aucune nouvelle concernant de nouveaux produits n’est encore disponible, je pense que le retour de Wes Plate dans le monde des plugins est une bonne nouvelle et j’espère que Automatic Duck reviendra à ses amours pour Final Cut Pro, mais cette-fois-ci dans sa version X.

Ceci parce que même si il existe maintenant un vaste « ecosystème » de plugins et applications autour de FCPX, je reste toujours un peu nerveux à l’idée que Marquis Broadcast soit le seul à nous permettre d’exporter des AAF vers Protools ou que personne n’aie pris le relais de Digital Heaven pour nous offrir quelque chose comme Automotion sous X.

A mon humble avis c’est une faiblesse de l’univers FCPX et qu’un ancien « créateur de passerelles » y revienne serait une bonne chose.

Screen Shot 2014-12-18 at 21.24.36

La nouvelle du jour, ou plutôt du soir, c’est un update de X2Pro Audio de Marquis Broadcast. Et la principale amélioration c’est la possibilité de faire de X2Pro Audio une destination du menu share. Voici comment :

Une fois l’update fait depuis l’App Store, rajouter comme destination « Export File »

Screen Shot 2014-12-18 at 21.27.17Cette nouvelle destination apparaît dans la liste de gauche et on peut la renommer :

Screen Shot 2014-12-18 at 21.27.33

Screen Shot 2014-12-18 at 21.27.44

Celle-ci sélectionnée, il ne faut modifier qu’un seul paramètre des settings – Open with :

Screen Shot 2014-12-18 at 21.28.10

Il suffit d’aller chercher X2Pro Audio dans les Applications  :

Screen Shot 2014-12-18 at 21.28.23

Screen Shot 2014-12-18 at 21.28.33

Les règlages de codec ou de format ne rentrent pas en ligne de compte, lorsque FCPX ouvre X2Pro celui-ci ne réclame que du FCPXML de la part de FCPX.

Si l’export AAF est votre export le plus fréquent vous pouvez même en faire le choix par défaut. Il suffit de faire un click-droit sur la destination :

Screen Shot 2014-12-18 at 21.30.32

Et si vous utilisez les menus plutôt que les raccourcis X2Pro apparaît maintenant dans votre liste de destinations :

Screen Shot 2014-12-18 at 21.31.20

L’update passe aussi à la version 5.2 du SDK RED pour les fichiers de ce type et, cerise sur le gâteau, un bouton de Feedback que je n’avais pas remarqué sur les versions précédentes…

Screen Shot 2014-12-18 at 21.25.16

Screen Shot 2014-12-16 at 19.22.00La nouvelle a été tweetée aujourd’hui : Boris, editeur de plugins comme la suite Continuum mais aussi – on l’oublie souvent – propriétaire du logiciel de montage Media 100, achète Imagineer Systems, les inventeurs d’un des meilleurs logiciels de tracking, Mocha. Le communiqué de presse est ici.

Personnellement je n’ai jamais apprécié les interfaces des plugins ou autres titreurs Boris que je trouve inutilement compliqués et pas clairs (voir par exemple l’interface d’Avid FX). Du moins c’est l’expérience que j’en ai tant sur Avid que sur FCP7. Du coup la nouvelle de cette acquisition ne m’inspire pas plus que cela.

Je dois cependant reconnaître que je n’ai pas trop suivi les derniers développement chez Boris et suivi de très loin l’apparition d’outils tels que Soundbite et, en tant qu’ancien utilisateur, regretté que Boris laisse un peu tomber Media 100.

Par contre ce qui va en intéresser plus d’un, c’est la possibilité d’importer les données générées par Mocha dans Resolve, via le plugin BCC OFX sorti récement. Une démo de ce procédé se trouve sur le site de Boris, en anglais. Mais si le plugin n’est disponible que dans la suite d’effets BCC, c’est quand même 695 USD qu’il faudra sortir…

Si ce procédé pouvait à l’avenir fonctionner dans FCPX cela deviendrait vraiment intéressant, car pour l’instant l’import des données de Mocha n’est possible que dans Motion et pas directement dans FCPX, alors que l’intégration de Mocha avec les produits Adobe est faite depuis quelques temps.

Selon le communiqué officiel, les deux maisons resteront séparées avec leur identité propre et pour l’instant on ne parle pas de changement d’interfaces. De plus il semble que le rachat de Imagineer Systems ne mette pas en péril les accords que la maison de Cambridge avait avec les développeurs de Core Melt (Track X, Slice X) ou de Hit Film.

 

Donc wait and see ?